Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 10:33

                   Voici donc un intéressant article de Première, où une  vérité dramatique apparaît près de 50 ans (cinquante ans !) après les faits:  Alfred Hitchcock  était obsédé par les femmes blondes et soumit pendant des années Tippi Hedren à un harcélement etouffant, avec une férocité pathologique,  alors qu'elle était sous sa coupe en tant qu'actrice. Après lui avoir infligé ces blessures psychiques, il a ruiné délibérément sa carrière les années suivantes, parce qu'elle se refusait à lui.

 

             Alfred Hitchcock jeune

 

                    Grâce à ces révélations, le portrait robot des harceleurs des femmes blondes commencent à se dessiner : Une tête d'otarie adipeuse  et lippue, totalement dénué de scrupules, caressant des idées de meurtres sanglants et les faisant jouer par d'autres, frénétique dans le harcèlement moral et sexuel, cherchant à humilier et soumettre une femme parce que femme et parce que blonde, ...

 

                        En fait, c'est bien ce genre d'individu qui est rentré dans nos vies grâce aux écrans de cinéma puis de télévision; c'est bien ce genre de psychopathe qui a construit, pour  partie, l'image de "la blonde", telle que nos sociétés la connaissent et dont sont victimes encore de nos jours les femmes aux cheveux clairs.  Ils ont créé une pollution rémanente qui continue ses effets longtemps après leurs morts .

 

                     On reste frappé par  le contraste entre  cet affreux Hitchcock et la beauté radieuse,  l'immense dignité de Tippi Hedren, ainsi que sa force morale lumineuse; elle  reste un exemple de καλοκαγαθία (1) , que ce soit à travers les affres de la jeunesse ou de la vieillesse.

 

 

 

 

(1) Se dit d'une personne belle et bonne, courageuse et harmonieuse dans le corps et dans l'esprit

 

 

 

 

 

 

Alfred Hitchcock était « maléfique », d’après Tippi Hedren, l’actrice des Oiseaux

05/08/2012 - 07h39

  •  
  •  
  • Alfred Hitchcock était « maléfique », d’après Tippi Hedren, l’actrice des Oiseaux

© Abaca

Tippi Hedren, premier rôle des Oiseaux d’Alfred Hitchcock, révèle que le réalisateur l’avait harcelée sexuellement.

L’actrice Tippi Hedren est revenue sur le caractère du légendaire réalisateur Alfred Hitchcock : à 82 ans, l’actrice participe à la promo de The Girl, un téléfilm produit par la chaîne HBO (Les Sopranos, Game of Thrones) et qui revient sur la genèse du film Les Oiseaux… et sur la relation trouble que le réalisateur (que joue Toby Jones) avec l’actrice (interprétée par Sienna Miller).

 

 

A cette occasion, Tippi a déclaré que Hitchcock était « un personnage très triste ». Nathalie Kay Hedren, dite Tippi, a commencé dans le mannequinat avant d’être remarqué par Hitchcock qui cherchait l’actrice principale de son film Les Oiseaux, en remplacement de Grace Kelly. La passion dévorante de Hitch pour les actrices blondes et glaciales et le refus de Tippi de céder à ses avances fit du tournage des Oiseaux (où des volatiles se mettent à attaquer les hommes) une épreuve pour l’actrice. « On parle d’un esprit brillant, qui était d’un génie hors du commun, maléfique, et déviant, au point d’en être dangereux, parce qu’il pouvait avoir un effet imprévisible sur certaines personnes. » Une obsession qui aurait viré au harcèlement, car Hedren précise que si les lois sur le harcèlement avaient existé à l’époque, elle serait « une femme riche » aujourd’hui. L’affiches des Oiseaux comporte d'ailleurs la photo de Tippi en médaillon, accompagnée de la légende « une nouvelle personnalité fascinante ». Sans commentaire…

 

 

Après Pas de printemps pour Marnie (1964), où elle joue pour Hitch une kleptomane face à Sean Connery, Hedren ne trouve pas de travail car le réalisateur la garde sous son pouvoir, en informant les autres réalisateurs qu’elle n’est pas disponible. L’actrice finit donc par s’éloigner du réalisateur. « Il a ruiné ma carrière, mais il n’a pas ruiné ma vie », conclut Hedren, qui est également connue pour être la mère à la ville de l’actrice Melanie Griffith.

Si le téléfilm The Girl dépeint Hitchcock comme un pervers, qu’en sera-t-il du film Hitchcock (prévu pour 2013) où le rôle-titre sera tenu par Anthony Hopkins, et qui retrace le tournage de Psychose et de sa fameuse scène de douche ? Wait and see.

  •  

  •  

  •  

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by semeiologia
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blondes et respectables
  • Blondes et respectables
  • : Analyse du mépris contemporain pour les femmes blondes Analyse des causes et des effets dans les médias
  • Contact

Referencement

Paperblog

 

Blog

 

 

 

Recherche