Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 décembre 2015 6 26 /12 /décembre /2015 07:24

    

                         Deux employés des services de propagande de l'état appelés "France Inter" viennent, une fois de plus, de se livrer à des discours racistes à l'encontre des personnes blondes, reprenant des accusations ou des sous entendus discriminatoires contre une minuscule minorité humaine.  Rappelons que 99 % des femmes ont les cheveux sombres ou noirs sur cette petite planète.

 

                          On relévera que le régime de François Hollande permet qu'on utilise une caractéristique raciale pour décrédibiliser des opposants politiques.  (Sur le même sujet, cf. http://semeiologia.over-blog.fr/2015/08/william-leymergie-et-herve-thomas-a-vomir.html)

 

                          La première "Kapo de la pensée" s'appelle Hélène Jouan, un vieux cheval de retour de la manipulation idéologique :

 

 

                      

 

 

UNE BLONDE RINGARDE....

FRANCE INTER : l'émission du mercredi 9 décembre 2015

8H30 l’heure de la revue de presse, bonjour hélène jouan ; Dans la presse ce matin, une blonde quinqua, pas en grande forme…mais de qui parlez-vous ???

Elle a 56 ans, un sourire immuable jusqu’aux oreilles, mais elle a une fâcheuse tendance à toujours répondre à côté de la plaque, elle ne comprend rien au numérique, et son côté classique ne fait plus rêver, bref elle aurait bien besoin d’un lifting ! Je parle… de la poupée Barbie bien sûr ! Le magazine Capital nous raconte comment à l’approche de Noël, ce jouet phare de Mattel est en train de perdre du terrain face à sa concurrente la Reine des neiges. Mattel a bien tenté de lui donner une nouvelle jeunesse en lançant aux Etats-unis, une Hello Barbie, poupée connectée capable normalement, de répondre intelligemment…Raté, elle ne comprend rien, et en plus, on l’a accusée d’être un agent secret car les données des conversations enregistrées avec les petites filles étaient transmises au fabricant. Résultat, elle y a gagné le surnom de « Barbie Stasi ». La quinqua va donc devoir se bouger si elle ne veut pas être poussée à la retraite avec ses accessoires vintages, il parait que son camping car n’a pas changé depuis 20 ans. Bref, conseil cadeau : n’offrez pas une blonde ringarde pour Noël ! (...)

 

 

                      On peut repérer sans difficulté dans ce texte deux accusations raciales récurrentes contre la blondeur, qui l'associent systématiquement  à :

 

                                                  - La ringardise, l'appartenance à un passé révolu; si l'on s'attache au sens des mots,  les ringards sont en fait des personnes incapables, médiocres, démodés, de mauvaise qualité, de mauvais goût, sans talent aucun. On voit bien que cette insulte, fondée ici sur une caractéristique physique  (Faut-il le rappeler ?), ridiculise définitivement une minorité raciale. On s'aperçoit également qu'elle réussit à synthétiser l'accusation de manque d'intelligence et l'accusation de n'être qu'un stigmate du passé, comme un vestige d'un état pré-civilisationnel . On mesurera à cette occasion le degré du sentiment de supériorité raciale des contempteurs de la blondeur.

 

                                                  - La stupidité (Blonde = stupide)

                  

 

 

Et pourtant, voici Barbie telle qu'en réalité :

              

 

 

 

 

 

 

                       Le second "Kapo de la pensée" s'appelle Eric Delvaux, un idéologue fanatisé :

 

                                 Eric Delvaux, des idées faisandées servies avec un rictus de sociopathe

 

 

 

 

FRANCE INTER l'émission du jeudi 17 décembre 2015

Une blonde incendiaire

« Une blonde incendiaire », c'est l'exemple que donne le dictionnaire Larousse pour illustrer la « sensualité ».

Sauf que la « blonde incendiaire » dont on parle ce matin, Marine Le Pen, n’a pas grand-chose à voir avec la sensualité quand elle publie sur son compte Twitter d'insoutenables photos d'exécutions de prisonniers de Daech.

Photos atroces publiées sans distance, sans réflexion, juste pour régler quelques comptes personnels avec Jean-Jacques Bourdin, le journaliste vedette de BFM.

Manuel Valls a donc parlé de Marine Le Pen comme d'une « incendiaire », c'est-à-dire quelqu'un qui « joue avec le feu » dans le débat public. On verra ce qu’en diront les tribunaux.

L’incendiaire, toujours selon le Larousse, c'est aussi quelqu'un qui est prêt à « échauffer les esprits » et qui aime donc effectivement « jouer avec le feu », quitte à se brûler.(...)

 

 

 

                        On peut repérer dans ce texte une troisième accusation raciste contre les blondes : Leur apparition se trouve systématiquement accompagnée de catastrophes, leur simple vue ou contact, quels qu'ils soient, annoncent malheurs et tribulations . On remarquera que leur simple évocation se trouve typiquement environnée des mots : "incendiaire, atroces, insoutenables" . Dans un reflexe pavlovien voulu et organisé par la Matrice, les auditeurs inattentifs apprendront vite à associer blondeur et malheur, cheveux clairs et atrocités. Sur les blondes maléfiques, entre autres, cf. http://semeiologia.over-blog.fr/article-blonde-et-malefique-106274882.html  ou bien  http://semeiologia.over-blog.fr/2015/07/anne-quinchon-caudal-est-elle-raciste.html   . Ce type d'accusations portées contre des minorités raciales appartient pleinement à la littérature de persécution telle que vue et documentée à travers les siècles (cf. La violence et le sacré de René Girard ou bien Le bouc émissaire, du même auteur).

 

                       

 

                      On relévera également de nouveau l'accusation raciste de stupidité attachée à la blondeur  ; ".... sans distance, sans réflexion....Jouer avec le feu quitte à se brûler...."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by semeiologia
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Blondes et respectables
  • Blondes et respectables
  • : Analyse du mépris contemporain pour les femmes blondes Analyse des causes et des effets dans les médias
  • Contact

Referencement

Paperblog

 

Blog

 

 

 

Recherche