Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 14:13

 

 

 

Un intéressant article de fox news de janvier 2008, certes, mais  potius sero quam nunquam....

 


 


                                        "Si vous avez des yeux bleus, serrez la main de la personne la plus proche qui partage vos iris bleu azur;  Il ou elle peut être un cousin éloigné.

Des chercheurs danois ont conclu que toutes les personnes aux yeux bleus ont un ancêtre commun, probablement quelqu'un qui a vécu il y a entre 6000 à 10.000 ans.

«Au départ, nous avions tous les yeux bruns», le professeur Hans Eiberg de l'Université de Copenhague, a déclaré dans un communiqué de presse. "Mais une mutation génétique affectant le gène OCA2 dans nos chromosomes a abouti à la création d'un« interrupteur », qui littéralement" éteint "la capacité de produire des yeux bruns."

Ce changement  - un simple changement de «A», ou  adénine, à «G», ou guanine, l'ADN - se trouve en fait à côté du gène OCA2, qui régule la pigmentation des yeux, des cheveux et de la peau, et par conséquent a seulement un effet limitatif sur elle.

Si la mutation avait complètement désactivé OCA2, toutes les personnes aux yeux bleus seraient albinos.

Eiberg et son équipe ont analysé 155 personnes dans une grande famille danoise, ainsi que plusieurs personnes aux yeux bleus nées en Turquie et en Jordanie.

Tous les sujets aux yeux bleus avaient la mutation, et il y avait très peu de variation dans les gènes voisins sur le chromosome, ce qui indique que la mutation a pris naissance relativement récemment.

En revanche, la plupart des mammifères partagent la forme «normale» du gène. La séquence de six lettres est exactement le même chez les souris, les chevaux, les vaches, les rats, les chiens, les chats, les singes, les chimpanzés et les humains avec les yeux bruns. (Pas un mot sur ce qui donne les huskies sibériens et les chats siamois aux  yeux bleus.)

Eiberg pense que  la mutation a eu lieu sur le nord de la mer Noire, mais c'est sans doute une supposition hasardeuse, qui suppose que les premiers humains aux yeux bleus  aient été parmi les proto-Indo-Européens, qui se sont ensuite propagés avec l'agriculture en Europe de l'Ouest et qui plus tard montaient à cheval en Iran et en Inde .

Ironie du sort, ni la première personne à avoir la mutation, ni ses enfants, n'ont eu les yeux bleus eux-mêmes.

Les yeux bleus sont un trait récessif et le gène doit être transmis par les deux parents. (Les yeux verts implique un gène apparenté mais différent, qui est récessif par rapport à dominante brune, mais en bleu.)

Ce ne fut que lorsque les descendants du mutant original se furent  reproduits ensemble - le mariage entre cousins ​​est la norme dans la majorité de l'histoire humaine - que la premiere  personne aux yeux bleus apparut. Il ou elle dut avoir l'air assez bizarre pour l'époque néolithique.

Eiberg souligne que la variation génétique, comme le communiqué de presse le dit, «n'est ni positive ni négative en tant que mutation."

C'est un peu trompeur, car la mutation génère également une plus grande occurence de cheveux blonds (sélection sexuelle, même pour aujourd'hui) et la peau claire, qui confère un avantage de survie en stimulant une plus grande production de vitamine D dans en manque de soleil nord de l'Europe - là où les yeux bleus sont encore plus répandus."

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by semeiologia
commenter cet article

commentaires

Cristophe 11/01/2013 18:30

Une nouvelle preuve que les unions consanguines produisent des dégénéré(e)s ? d:-)

semeiologia 12/01/2013 15:48



Plutôt la démonstration que pour fixer certains caractéres, il est nécessaire que le géne en question soit présent chez les deux partenaires.



Présentation

  • : Blondes et respectables
  • Blondes et respectables
  • : Analyse du mépris contemporain pour les femmes blondes Analyse des causes et des effets dans les médias
  • Contact

Referencement

Paperblog

 

Blog

 

 

 

Recherche